Skip to main content

Les droits de l’homme, les changements climatiques et la migration

Le HCDH et les changements climatiques

Aperçu

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) souligne les obligations et les responsabilités qui incombent aux États et aux autres porteurs de devoirs face aux défis soulevés par la mobilité humaine liée aux changements climatiques. Les États doivent veiller à ce que toute mesure ou législation régissant ou affectant les migrations soit conforme à leurs obligations en matière de droits humains et ne nuise pas au plein exercice des droits humains des migrants.

Les politiques et les négociations relatives aux changements climatiques et aux migrations, y compris le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières et les travaux de l’Équipe spéciale chargée de la question des déplacements de population du Mécanisme international de Varsovie relatif aux pertes et préjudices liés aux incidences des changements climatiques dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, devraient respecter les obligations énoncées dans les principaux messages du HCDH sur les droits de l’homme, les changements climatiques et la migration.

Activités, événements et rapports

Dans le cadre des travaux du HCDH sur les changements climatiques et la migration, de nombreuses activités ont été menées. De plus amples informations sur ces activités sont fournies ci-dessous.

Rapport du Haut-Commissaire sur les droits de l’homme, la migration et les changements climatiques

Dans sa résolution 35/20, le Conseil des droits de l’homme a demandé au HCDH d’entreprendre des recherches sur les moyens de combler les lacunes en matière de protection des droits de l’homme dans le contexte des migrations et des déplacements de personnes d’un pays à un autre en raison des effets néfastes soudains ou lents des changements climatiques, et de soumettre un rapport sur ces recherches. Pour étayer ces recherches, le HCDH a sollicité la contribution de tous les États Membres et autres parties prenantes concernées, notamment des ONG, des organismes des Nations Unies, des organisations intergouvernementales, des établissements universitaires et des institutions nationales des droits de l’homme. Consulter le rapport

Réunion d’experts et étude du HCDH sur les effets lents des changements climatiques et la protection des droits de l’homme pour les migrants transfrontaliers

Tout au long de l’année 2017, le HCDH, en collaboration avec la Plateforme sur les déplacements liés aux catastrophes, a effectué des recherches et préparé un rapport sur les effets lents des changements climatiques et la protection des droits de l’homme pour les migrants transfrontaliers. Ce rapport a été examiné durant la réunion d’experts et le rapport final a été soumis en tant que document de séance au Conseil des droits de l’homme en mars 2018.

Réunion-débat sur les droits de l’homme, les changements climatiques, les migrants et les personnes déplacées d’un pays à un autre

Dans sa résolution 35/20, le Conseil des droits de l’homme a demandé au HCDH « d’organiser une réunion [intersessions] avant le début de la phase II du processus intergouvernemental devant déboucher sur le pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, sur le thème "Droits de l’homme, changements climatiques, migrants et personnes déplacées d’un pays à un autre" ». La réunion-débat a eu lieu le 6 octobre 2017, avec la participation des États, du HCDH et d’autres parties prenantes pertinentes.

Déclarations des intervenants

Contributions reçues pour le rapport du Haut-Commissaire sur les droits de l’homme, la migration et les changements climatiques

États

Institutions nationales des droits de l’homme

Organisation des Nations Unies

Experts