Skip to main content

Les effets des changements climatiques sur les droits des personnes âgées

Le HCDH et les changements climatiques

Les changements climatiques ont de nombreux effets négatifs sur les droits de l’homme. Ces effets touchent plus lourdement les personnes déjà en situation de vulnérabilité, en raison de facteurs tels que la situation géographique, le niveau de pauvreté, le sexe, l’âge, l’appartenance à une communauté autochtone ou minoritaire, l’origine nationale ou sociale, la naissance ou toute autre considération, et le handicap.

Les personnes âgées, en particulier les personnes âgées handicapées et les femmes âgées, sont parmi les plus touchées par les effets néfastes des changements climatiques, tels que la propagation croissante des maladies à transmission vectorielle, le stress thermique et l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des catastrophes qui se manifestent soudainement ou lentement, qui peuvent avoir un impact sur leur santé physique et mentale et leur bien-être.

Dans le même temps, les personnes âgées possèdent des connaissances, une expérience et une résilience considérables, ce qui rend leur participation, leur inclusion et leur direction essentielles aux efforts mondiaux fondés sur les droits de l’homme pour s’adapter aux effets néfastes des changements climatiques et les atténuer.

Activités, événements et rapports

Le HCDH mène les activités suivantes dans le cadre de son travail sur les droits de l’homme des personnes âgées dans le contexte des changements climatiques :

Étude analytique sur les droits des personnes âgées dans le contexte des changements climatiques (avril 2021)

Dans sa résolution 44/7, le Conseil des droits de l’homme a demandé au HCDH, avec l’aide des États et d’autres parties prenantes, de préparer une « étude sur la promotion et la protection des droits des personnes âgées dans le contexte des changements climatiques, y compris les facteurs qui rendent ces personnes particulièrement vulnérables, notamment sur les plans de la santé physique et mentale, et sur leur contribution à l’action menée pour faire face aux effets néfastes des changements climatiques ».

Afin d’enrichir le rapport, le HCDH a envoyé une note verbale [anglais] [français] et un questionnaire [anglais | français] aux États Membres, ONG, organismes des Nations Unies, organisations intergouvernementales, établissements d’enseignement supérieur et institutions nationales des droits de l’homme, en leur demandant de répondre au questionnaire et d’apporter leur contribution.

Lire l’étude analytique sur les droits des personnes âgées dans le contexte des changements climatiques

Version facile à lire en anglais

Version simplifiée en anglais

Réunion-débat du Conseil des droits de l’homme sur les droits humains des personnes âgées dans le contexte des changements climatiques

Dans sa résolution 44/7 (A/HRC/RES/44/7), le Conseil des droits de l’homme a décidé d’inscrire au programme de travail de sa 47e session une réunion-débat sur les droits humains des personnes âgées dans le contexte des changements climatiques. La note de cadrage de la réunion-débat est disponible ci-dessous.

Déclarations des intervenants

Contributions reçues pour l’étude analytique sur les droits des personnes âgées dans le contexte des changements climatiques

États

Institutions nationales des droits de l’homme

Société civile

VOIR CETTE PAGE EN :