Skip to main content

Le HCDH au Zimbabwe

Profil

Le conseiller pour les droits de l’homme aide le coordonnateur résident et l’équipe de pays des Nations Unies à intégrer les droits de l’homme dans leurs programmes et leurs activités. Il fournit des conseils techniques, facilite la collaboration avec les organismes des Nations Unies chargés des droits de l’homme et répond aux besoins des institutions publiques et des organisations de la société civile en matière de renforcement de leurs capacités dans le domaine des droits de l’homme.

Type de présence
Conseiller pour les droits de l’homme
Année de création
2018
Bureaux locaux
Harare
Nombre de membres du personnel
1
Besoins budgétaires annuels
264 000 USD

Réalisations

  • En collaboration avec l’équipe de pays des Nations Unies, le HCDH a contribué, au moyen de formations et de conseils techniques, à renforcer les capacités du mécanisme national d’établissement de rapports – le Comité interministériel du Zimbabwe sur les droits de l’homme et le droit international humanitaire – à établir des rapports et à assurer le suivi des recommandations formulées par les mécanismes des droits de l’homme.
  • Le HCDH a soutenu la Commission zimbabwéenne des droits de l’homme en proposant à ses commissaires et à son personnel des formations sur la collaboration avec les mécanismes internationaux des droits de l’homme, le traitement des plaintes, la surveillance des lieux de détention, les entreprises et les droits de l’homme, et la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. En conséquence, la Commission s’est vu décerner le statut « A » par l’Alliance mondiale des institutions nationales des droits de l’homme en 2016.
  • Le HCDH a créé le poste de conseiller pour les droits de l’homme au sein du bureau du coordonnateur résident des Nations Unies, avec le soutien de ce dernier.
  • L’équipe de pays des Nations Unies et le HCDH ont fourni un soutien technique pour renforcer les capacités de la Commission zimbabwéenne des droits de l’homme en matière de surveillance et de signalement pendant le processus électoral de 2018.
  • À la suite d’activités soutenues de plaidoyer, le Zimbabwe a pour la première fois invité six mécanismes spéciaux des Nations Unies à se rendre dans le pays.
  • Le coordonnateur résident et le conseiller pour les droits de l’homme font preuve d’un engagement accru afin de soutenir le travail de plaidoyer mené par les organisations de la société civile en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’homme dans le pays, ainsi que leur collaboration avec les organismes et les mécanismes des Nations Unies chargés des droits de l’homme.
  • Le HCDH a soutenu l’adoption d’une approche fondée sur les droits de l’homme dans les programmes et les activités de l’équipe de pays des Nations Unies au Zimbabwe et a contribué à l’intégration des concepts des droits de l’homme dans le Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement du Zimbabwe. Il a également facilité une collaboration accrue entre l’équipe de pays des Nations Unies et les organes et les mécanismes des Nations Unies chargés des droits de l’homme.

Partenaires

Partenaires : organismes des Nations Unies, organisations internationales et régionales, Gouvernement du Zimbabwe, institutions nationales de protection et de défense des droits de l’homme (institutions reconnues dans le chapitre 12 de la Constitution), corps législatif, forces de sécurité, forces de l’ordre et pouvoir judiciaire, organisations de la société civile

Domaines d’action du HCDH

Piliers thématiques

  • Mécanismes : amélioration de l’application des recommandations formulées par les mécanismes internationaux des droits de l’homme
  • Développement : intégration des droits de l’homme dans le développement durable
  • Responsabilité : consolidation de l’état de droit et du principe de responsabilité concernant les violations des droits de l’homme
  • Paix et sécurité : alerte rapide, prévention et protection des droits de l’homme dans les situations de conflit et d’insécurité
  • Participation : renforcement et protection de l’espace civique et de la participation

Populations mises en avant

  • Les femmes
  • Les jeunes
  • Les personnes handicapées

Dernière révision : octobre 2019

VOIR CETTE PAGE EN :

Mots-clés