Skip to main content

Coopération et solidarité internationales

Le droit au développement repose sur la solidarité internationale et le devoir de coopérer, ainsi que sur les principes des droits de l’homme que sont l’égalité et la non-discrimination, la participation, le principe de responsabilité et la transparence aux niveaux national et international.

Le droit au développement et le Partenariat mondial pour le développement durable

La mise en œuvre effective de tous les droits de l’homme nécessite une solidarité et une coopération internationales, un partenariat mondial en faveur du développement, des politiques cohérentes, ainsi qu’une coordination et des approches intégrées à tous les niveaux. La communauté internationale doit agir de concert, dans un esprit d’unité et de multilatéralisme renouvelé, afin de créer un environnement mondial favorable, sans obstacles structurels, dans lequel tous les individus, les peuples et les nations peuvent bénéficier d’un développement inclusif, équitable et durable.

La Déclaration des Nations Unies sur le droit au développement est porteuse d’espoir pour les millions de personnes confrontées à travers le monde aux réalités quotidiennes de la pauvreté et des inégalités. La volonté de faire du droit au développement une réalité dans tous les objectifs du Millénaire pour le développement (2000-2015*) transparaît également dans le nouveau cadre de référence mondial en matière de développement, à savoir le Programme 2030 et les objectifs de développement durable (2015-2030).

Le renforcement de la solidarité dans le Programme 2030

Avec la population, la planète, la prospérité et la paix, les partenariats jouent un rôle important dans la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Ce programme réaffirme le fait que « Nous sommes résolus à mobiliser les moyens nécessaires pour mettre en œuvre ce Programme grâce à un nouveau Partenariat mondial pour le développement durable, fondé sur un esprit de solidarité mondiale renforcée, axé en particulier sur les besoins des plus pauvres et des plus vulnérables et avec la participation de tous les pays, de toutes les parties prenantes et de tous les peuples ».

À cette fin, l’objectif 17 vise à « renforcer les moyens de mettre en œuvre le Partenariat mondial pour le développement et le revitaliser ». Cet objectif inclut plusieurs cibles liées aux finances, à la technologie, au renforcement des capacités, au commerce et aux questions structurelles.

Ressources

Mise en place et renforcement de la coopération internationale dans le domaine  des droits de l’homme, (2023) A/HRC/53/46

Le présent rapport rend compte des activités menées par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme aux fins de la mise en place et du renforcement de la coopération internationale dans le domaine des droits de l’homme, à la veille du soixante-quinzième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme et du trentième anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Vienne et dans le contexte de Notre Programme commun et de l’appel à l’action en faveur des droits humains lancé par le Secrétaire général. Y sont formulées des propositions concernant les moyens de faire face aux difficultés que posent la promotion et la protection des droits de l’homme, dont le droit au développement, l’accent étant mis sur la nécessité de raviver l’esprit de ces instruments pour renforcer la coopération internationale dans le cadre de Notre Programme commun et du Sommet de l’avenir, afin d’élaborer des orientations stratégiques se renforçant mutuellement et qui pourront être au fondement d’un changement profond. 

Mise en place et renforcement de la coopération internationale dans le domaine des droits de l’homme, (2022) A/HRC/50/51

Le présent rapport rend compte des activités menées par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) aux fins de la mise en place et du renforcement de la coopération internationale dans le domaine des droits de l’homme, et montre comment le HCDH contribue à renforcer la protection des droits de l’homme et à soutenir le développement. Elle y formule des propositions concernant les moyens de faire face aux problèmes que posent la promotion et la protection des droits de l’homme, dont le droit au développement, et examine les mesures que le HCDH pourrait prendre pour contribuer encore davantage à la mise en œuvre de Notre Programme commun et de l’appel à l’action en faveur des droits humains. 

Réunion sur le rôle de la lutte contre la pauvreté  dans la promotion et la protection des droits  de l’homme, (2022) A/HRC/49/30

Le présent rapport est soumis en application de la résolution 43/21 du Conseil des droits de l’homme. Il présente une synthèse de la réunion sur le rôle de la lutte contre la pauvreté dans la promotion et la protection des droits de l’homme, tenue le 26 février 2021 à la quarante-sixième session du Conseil. 

Mise en place et renforcement de la coopération internationale dans le domaine des droits de l’homme, rapport de la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme (2021) A/HRC/47/47 

Dans le contexte de l’une des plus grandes crises que le monde ait connues depuis la création de l’Organisation des Nations Unies, le présent rapport donne un aperçu des activités que le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a réalisées pour mettre en place et renforcer la coopération internationale dans le domaine des droits de l’homme, compte tenu de la réflexion approfondie menée par le Secrétaire général sur l’avenir d’un multilatéralisme fonctionnant davantage en réseau, plus inclusif et plus efficace.  

Renforcement de l’action de l’Organisation des Nations Unies dans le domaine des droits humains par la promotion de la coopération internationale et importance de la non-sélectivité, de l’impartialité et de l’objectivité, Rapport du Secrétaire général, (2021) A/76/249

Le présent rapport contient des propositions et des idées concrètes visant à renforcer l’action des Nations Unies dans le domaine des droits humains par la promotion de la coopération internationale. Il s’inspire des contributions apportées en la matière par des États Membres, des organisations intergouvernementales et des organisations non gouvernementales. Il met en exergue la nécessité d’une plus grande solidarité entre les peuples, les nations et les générations, fondée sur les droits inaliénables de la personne humaine, notamment face à la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), qui a mis en évidence et exacerbé les inégalités existantes et les lacunes correspondantes dans la jouissance de droits humains fondamentaux.

Mise en place et renforcement de la coopération internationale dans le domaine des droits de l’homme, rapport de la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme (2020) A/HRC/44/28

Dans le contexte de la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), ce rapport invite la communauté internationale à renouveler son engagement collectif à œuvrer en faveur de solutions multilatérales aux problèmes mondiaux ainsi que de la solidarité et de la coopération internationales, comme le prévoit la Charte des Nations Unies.

Renforcement de l’action de l’Organisation des Nations Unies dans le domaine des droits de l’homme par la promotion de la coopération internationale et importance de la non-sélectivité, de l’impartialité et de l’objectivité, rapport du Secrétaire général (2019) A/74/351

Ce rapport donne un aperçu des cadres normatifs et stratégiques applicables ainsi que des nouvelles possibilités et initiatives susceptibles de renforcer l’action de l’Organisation des Nations Unies dans le domaine des droits de l’homme par la promotion de la coopération internationale et des principes de non-sélectivité, d’impartialité et d’objectivité. Il met en avant les activités du système des Nations Unies, en particulier celles du HCDH, et s’appuie sur les contributions des États Membres pour présenter des propositions et des idées concrètes.

Mise en place et renforcement de la coopération internationale dans le domaine des droits de l’homme, rapport de la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme (2019) A/HRC/41/25

Compte tenu des possibilités de promotion des droits de l’homme offertes par le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et le processus de réforme de l’ONU, l’Examen périodique universel est considéré dans ce rapport comme une modalité essentielle pour intégrer les droits de l’homme dans les efforts de développement et renforcer l’action menée au niveau national par les États Membres en coopération avec le système des Nations Unies et la communauté internationale dans son ensemble pour mettre en œuvre les recommandations formulées par tous les mécanismes relatifs aux droits de l’homme.

Événement spécial du Conseil économique et social sur le droit au développement et le partenariat mondial pour le développement

Le 12 juillet 2011, le Conseil économique et social a organisé un événement spécial sur le droit au développement et le partenariat mondial pour le développement pour célébrer le 25e anniversaire de la Déclaration sur le droit au développement (consulter les informations sur l’événement*)