Skip to main content

L’appel à projets est fermé.

Dans le cadre de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (A/RES/69/16), le HCDH soutient les organisations de la société civile et les organisations non-gouvernementales qui travaillent à la protection et la promotion des droits humains des personnes d’ascendance africaine à travers son programme de subvention pour la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine.

Critères d’éligibilité

Cette subvention apporte un soutien financier aux projets qui visent à promouvoir et à protéger les droits humains des personnes d'ascendance africaine dans le monde entier.

La durée du projet ne doit pas excéder 12 mois. Le montant maximum demandé au HCDH pour la mise en œuvre de ce projet ne doit pas excéder 15 000 USD.
Les types d’activités suivantes sont éligibles à la subvention :

  • séminaires, ateliers et formations ;
  • activités de renforcement des capacités ;
  • activités de renforcement des institutions ;
  • activités de plaidoyer.

Les types d’activités suivantes ne sont pas éligibles :

  • parrainages individuels ;
  • événements ponctuels ;
  • dépenses d’investissement, par exemple terrains, bâtiments, équipements et véhicules ;
  • bourses d’études ou de formation ;
  • appui à des partis politiques ;
  • sous-traitance.

Chaque organisation ne peut soumettre qu’une seule candidature dans le cadre de cet appel. Nous donnons la priorité aux demandes soumises par de petites organisations.

Modalités pratiques

Veuillez noter que, conformément à la pratique habituelle, les bénéficiaires de la subvention recevront 80 % du montant total de la subvention au début de la mise en œuvre du projet et 20 % à la fin du projet, après réception du rapport final et de l’audit financier.

Remboursement de la subvention : le HCDH peut être amené à demander à une organisation de rembourser, tout ou partie de la subvention, dans les cas suivants :

  • Le projet n’a pas été exécuté dans sa totalité,
  • La subvention a servi à couvrir des dépenses ne figurant pas dans le budget présenté au HCDH et/ou des dépenses n’ayant pas été approuvées par HCDH,
  • Le rapport final, incluant les rapports descriptif, financier et d’audit, n’est pas soumis dans le délai établi dans l’accord de la subvention,
  • Le rapport final est jugé non satisfaisant par HCDH,
  • Le projet a fait l’objet d’une évaluation négative de la part du HCDH
  • Toute autre raison valable fournie par le HCDH.