Skip to main content

Les peuples autochtones et le Programme 2030

Le HCDH et les peuples autochtones

Après trois ans de négociations intergouvernementales et l’un des processus consultatifs les plus poussés de l’histoire des Nations Unies, les États Membres ont adopté et lancé le Programme de développement durable à l’horizon 2030 le 25 septembre 2015.

Avec ses 17 objectifs et ses 169 cibles, ce nouveau Programme pour « l’humanité, la planète, la prospérité, la paix et la collaboration » revêt une importance cruciale car il influencera fortement l’orientation des politiques mondiales et nationales relatives au développement durable pour les quinze prochaines années. Incontestablement ancré dans les droits de l’homme, il cherche à « ne laisser personne de côté » et à lutter contre les inégalités et la discrimination. Il contient également un engagement fort en faveur de la ventilation des données.

Le Programme 2030 promet de ne laisser personne de côté et d’aider d’abord les plus défavorisés. Les peuples autochtones du monde entier progressant plus lentement en ce qui concerne la plupart des indicateurs sociaux, économiques et politiques, ils doivent être au cœur de la mise en œuvre du Programme 2030. En raison de leur forte participation au processus d’élaboration du Programme, ce dernier fait référence aux peuples autochtones à six reprises : trois fois dans la déclaration introductive, deux fois dans les cibles de l’objectif 2 sur la « Faim zéro » (cible 2.3) et l’objectif 4 sur l’éducation (cible 4.5), et une fois dans la section sur le suivi et l’examen qui appelle à la participation des peuples autochtones.

Outre les références directes, bon nombre des objectifs de développement durable (ODD) et des cibles correspondantes concernent les peuples autochtones. En outre, le cadre mondial d’indicateurs qui mesurera les progrès réalisés concernant la mise en œuvre des 17 ODD comprend deux indicateurs qui font directement référence aux peuples autochtones (indicateurs 2.3.2 et 4.5.1) et plusieurs autres qui les visent également, notamment les indicateurs 1.4.2 et 5.a.1 sur les droits fonciers.

Informations complémentaires