Skip to main content

Communiqués de presse Procédures spéciales

Un expert des droits de l’homme des Nations Unies s’apprête à évaluer l’incidence des sanctions unilatérales imposées par l’Union européenne

Sanctions européennes

16 Juin 2017

​GENEVE (16 juin 2017) – Idriss Jazairy, Rapporteur spécial des Nations Unies, effectuera sa première visite officielle à l'Union européenne, du 19 au 22 juin; il se rendra à Bruxelles pour recueillir des informations de première main sur l'incidence négative pour les droits de l'homme des mesures coercitives imposées par les membres de l'UE aux autres États.

«Je souhaite examiner, dans un esprit de coopération et de dialogue, dans quelle mesure l'adoption, le maintien ou l'application de sanctions font obstacle au plein exercice des droits des personnes,» a déclaré l'expert qui rencontrera des représentants de la Commission européenne, du Parlement européen et du Service européen pour l'action extérieure.

«Je me pencherai plus particulièrement sur les incidences négatives que les sanctions de l'UE pourraient avoir sur l'exercice de tous les droits de l'homme, notamment le droit à la vie et au développement mentionné dans mes rapports au Conseil des droits de l'homme,» a insisté M. Jazairy, qui formulera également des recommandations sur les moyens d'atténuer ou de supprimer ces effets négatifs.   

Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a créé le mandat du Rapporteur spécial en septembre 2014, répondant ainsi aux préoccupations du système des droits de l'homme des Nations Unies et de la communauté internationale concernant l'incidence négative des sanctions unilatérales sur les droits humains de la population civile.

M. Jazairy présentera au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies un rapport sur sa visite à l'UE en septembre 2017.

FIN

M. Idriss Jazairy a été nommé par le Conseil des droits de l'homme en tant que premier Rapporteur spécial sur l'impact négatif des mesures coercitives unilatérales sur la jouissance des droits de l'homme. Il a pris ses fonctions en mai 2015. M. Jazairy a une vaste expérience dans les domaines des relations internationales et des droits de l'homme, et ce dans le cadre du Ministère algérien des Affaires étrangères, du système des droits de l'homme et d'ONG internationales.  Il est détenteur d'un Master (Oxford) en Philosophie, Sciences politiques et Economie et d'un MPA (Harvard). Il est également issu de l'Ecole nationale d'administration (France). M. Jazairy est l'auteur de livres et d'un grand nombre d'articles dans la presse internationale sur le développement, les droits de l'homme et sur l'actualité.
  
Les Rapporteurs spéciaux font partie de ce que l'on nomme les procédures spéciales du Conseil des droits de l'homme. Le terme «procédures spéciales», qui désigne le plus grand corps d'experts indépendants au sein du système onusien des droits de l'homme, est généralement attribué aux mécanismes indépendants d'enquête et de supervision mis en place par le Conseil des droits de l'homme afin de traiter de la situation spécifique d'un pays ou de questions thématiques dans toutes les régions du monde. Les experts des procédures spéciales travaillent bénévolement; ils n'appartiennent pas au personnel de l'ONU et ne perçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants de tout gouvernement ou de toute organisation et siègent à titre personnel.

Pour de plus amples informations et les demandes des médias, veuillez contacter Stee Asbjornsen (+41 22 917 9827 / [email protected] ) ou écrire à [email protected]

Taguer et partager - Twitter: @UNHumanRights et Facebook: unitednationshumanrights

Vous êtes préoccupé(e) par le monde dans lequel nous vivons? Alors DÉFENDEZ les droits de quelqu'un aujourd'hui. #Standup4humanrights et visitez la page web à l'adresse http://www.standup4humanrights.org

VOIR CETTE PAGE EN :