Skip to main content

Communiqués de presse Procédures spéciales

Droits de l'homme et contre-terrorisme : une experte de l'ONU effectue sa première mission en Belgique

Belgique

23 mai 2018

GENÈVE (23 mai 2018) - L'experte des Nations Unies en droits de l'homme Mme Fionnuala Ní Aoláin se rendra en Belgique du 24 au 31 mai pour recueillir des informations de première main relatives aux initiatives antiterroristes entreprises par les autorités du pays, et pour évaluer leurs impacts sur la jouissance et l’exercice des droits de l’homme.

La Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la protection et la promotion des droits de l'homme dans le cadre de la lutte anti-terroriste examinera et discutera les lois, politiques, procédures et pratiques antiterroristes adoptées part l’Etat, y compris les questions relatives à l'enquête, la détention, l'arrestation et le jugement des personnes accusées de terrorisme, les droits des victimes du terrorisme et des personnes touchées par les mesures antiterroristes.

“ Le but de ma visite est d’apprendre et de discuter de la politique et du cadre juridique antiterroriste du pays, afin de veiller à ce que les mesures prises par le Gouvernement soient conformes au droit international relatif aux droits de l'homme ” a déclaré Mme Ní Aoláin.

Au cours de sa mission qui durera huit jours, Mme Ní Aoláin doit rencontrer, lors de réunions de haut niveau, des représentants du Gouvernement, y compris les Ministres des Affaires Étrangères et Européennes, de la Sécurité et de l'Intérieur, de la Justice et des Finances, les Ministres-Présidents de Flandre, de la Wallonie et de la Communauté française de Belgique. La Rapporteuse spéciale s'entretiendra également avec des magistrats, des responsables de l'application des lois, des procureurs, des organes de contrôle et des membres du Parlement. Mme Ní Aoláin, dont la première visite officielle en Belgique fait suite à l'invitation du Gouvernement, rencontrera également des victimes d’actes terroristes  et de violations des droits de l'homme, des représentants de la société civile, des avocats et des universitaires. En outre, elle se rendra dans des lieux de détention afin d’y interviewer des personnes relevant de son mandat.

A l'issue de sa visite, le 31 mai,  Mme Ní Aoláin fera part de ses observations préliminaires aux autorités Belges, puis à 15h00, les partagera avec les médias lors d'une conférence de presse. Cette dernière se tiendra au bureau du Centre régional d’information des Nations Unies pour l’Europe Occidentale  (Wetstraat / Rue de la Loi 155, 1040 Brussels). Des copies de sa déclaration de fin de mission et de son communiqué de presse seront disponibles en anglais et en français. L'accès à la conférence de presse sera strictement limité aux journalistes.

La Rapporteuse spéciale présentera un rapport complet de ses observations, conclusions et recommandations au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies en mars 2019.

FIN

Les Rapporteurs spéciaux font partie de ce qu’on appelle les procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales qui constituent le plus grand groupe d’experts indépendants dans le système des Nations Unies des droits de l’homme, sont les mécanismes indépendants d’enquête et de surveillance du Conseil qui traitent, soit de situations spécifiques de pays ou de questions thématiques dans toutes les régions du monde. Les experts des procédures spéciales travaillent sur une base volontaire; ils ne sont pas fonctionnaires de l’ONU et ne reçoivent pas un salaire pour leur travail. Ils sont indépendants de tout gouvernement ou organisation et siègent à titre individuel.

Nations Unies, Droits de l’Homme, fiche pays – Belgique

Pour davantage d’informations et pour toute demande des médias, veuillez contacter Sharof Azizov (+41 22 917 9748 / [email protected] ou [email protected])

Pour les demandes médias liées à d’autres experts indépendants de l’ONU:
Jeremy Laurence – Media Unit (+ 41 22 917 9383 / [email protected]

Cette année 2018 est la consécration du 70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme adoptée par l’ONU le 10 décembre 1948. La Déclaration universelle, traduite en un record mondial de 500 langues, part du principe que « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits ». Ce message reste aujourd’hui essentiel pour chaque individu, chaque jour. En l’honneur du 70ème anniversaire de ce document au caractère extraordinairement précieux, et afin d’empêcher l’érosion de ses principes vitaux, nous exhortons tous les êtres humains, partout dans le monde, à se lever pour les droits de l’homme : www.standup4humanrights.org

VOIR CETTE PAGE EN :