Skip to main content

Communiqués de presse Procédures spéciales

Madagascar : Combattre les mythes néfastes et la pauvreté pour mettre fin aux agressions contre les personnes atteintes d’albinisme, selon une experte de l’ONU

03 octobre 2022

GENÈVE (3 octobre 2022) – Une experte de l’ONU appelle à une action urgente pour mettre fin aux agressions contre les personnes atteintes d’albinisme notamment les meurtres et les mutilations, qui augmentent de manière exponentielle à Madagascar en raison de la persistance de mythes néfastes et de la pauvreté. Les bébés et les enfants demeurent des cibles de choix, le nombre d’agressions ayant doublé cette année.

« Les fausses croyances, les mythes et les superstitions selon lesquels les yeux des personnes atteintes d’albinisme peuvent porter chance et richesse ont déclenché des agressions ciblant principalement les enfants dans le sud du pays, où la pauvreté est omniprésente », a déclaré l’Experte indépendante sur l’albinisme, Muluka-Anne Miti-Drummond.

« Dans les zones les plus reculées de cette région, les personnes atteintes d’albinisme vivent constamment dans la peur et sont conduites à emmener leurs enfants aux postes de police et de gendarmerie locaux et à les y laisser pour assurer leur protection. »

Le gouvernement devrait lancer des campagnes nationales d’éducation et de sensibilisation pour s’attaquer aux fausses croyances, aux mythes, aux superstitions et à l’ignorance qui entourent l’albinisme.

Entre 2020 et 2022, la police et la gendarmerie ont signalé environ 45 cas impliquant des enlèvements, des mutilations et des meurtres. Le nombre d’agressions a doublé en 2022 par rapport à 2021, avec quatre cas d’agressions enregistrés en un mois. Parmi les victimes, on compte un bébé de neuf mois.

« Une autre agression m’a été rapportée il y a quelques jours à peine, soulignant la nécessité de prendre immédiatement des mesures drastiques pour la protection des personnes atteintes d’albinisme, en particulier dans les zones reculées où la pauvreté sévit », a déclaré Miti-Drummond dans un communiqué, à l’issue d’une récente visite officielle de 10 jours dans le pays.

L’experte s’est rendue dans les communautés défavorisées à Fort Dauphin, Ambovombe et Amboasary. Elle a déclaré que la région sud est la plus touchée par le changement climatique et a souffert de sécheresses, de cyclones, de graves pénuries alimentaires et de l’insécurité causée par les dahalos, ou voleurs de bétail.

« La situation de pauvreté a été aggravée par la COVID-19, constituant ainsi un terrain propice à la propagation de mythes dangereux qui se manifestent par des agressions et d’autres pratiques néfastes dans le vain espoir d’obtenir des richesses », a déclaré Miti-Drummond. « Certains affirment aussi que les agressions augmenteraient avant les périodes électorales. J’appelle ainsi à la vigilance dans le contexte des élections qui vont se tenir l’année prochaine. »

L’experte s’est également inquiétée du faible nombre de condamnations. « Je n’ai connaissance que de deux condamnations dans les cas que j’ai reçus et aucune pour les crimes les plus odieux tels que les mutilations et les meurtres. » « Les auteurs de ces crimes doivent être traduits en justice pour éviter les perceptions d’impunité susceptibles de conduire aux vindictes populaires. »

La stigmatisation et la discrimination empêchent de nombreuses personnes atteintes d'albinisme d'obtenir un emploi rémunéré et d'accéder à une éducation adéquate. L’accès aux crèmes solaires, un produit d’importance vitale, est également trop cher pour beaucoup.

L’experte a salué la mise en place d’un comité technique de haut niveau sur l’albinisme, qui a pour objectif d’élaborer un plan d’action national. Une étude et une analyse de portée nationale sur les personnes atteintes d’albinisme sont également prévues.

Miti-Drummond présentera un rapport complet sur sa visite au Conseil des droits de l’homme en mars 2023.

FIN

For media inquiries related to other UN independent experts, please contact Dharisha Indraguptha ([email protected]) or John Newland ([email protected])

Follow news related to the UN’s independent human rights experts on Twitter @UN_SPExperts.

Concerned about the world we live in?
Then STAND UP for someone's rights today.
#Standup4humanrights
and visit the web page at http://www.standup4humanrights.org

 

VOIR CETTE PAGE EN :