Skip to main content

Surya Deva

Rapporteur spécial sur le droit au développement

Mr Surya Deva

Surya Deva a pris ses fonctions de Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit au développement le 1er mai 2023. Surya Deva est professeur à la faculté de droit et directeur du centre du droit de l’environnement de l’Université Macquarie, en Australie. Il mène des recherches dans divers domaines, dont les entreprises et les droits de l’homme, le droit constitutionnel comparé, le droit international des droits de l’homme, le développement durable, les changements climatiques et l’égalité des genres. Il a été membre du Groupe de travail sur la question des droits de l’homme et des sociétés transnationales et autres entreprises de 2016 à 2022. Il a conseillé plusieurs organismes des Nations Unies, gouvernements, institutions nationales des droits de l’homme, sociétés multinationales, syndicats et organisations de la société civile sur des questions liées aux entreprises et aux droits de l’homme.

M. Deva a publié de nombreux articles dans ses domaines de recherche. Il a présenté plus d’une centaine d’articles lors de conférences internationales et a prononcé des discours liminaires lors de plusieurs conférences. Il a été invité à s’exprimer lors de la réunion annuelle de l’American Society of International Law (2016 et 2022), l’une des conférences annuelles les plus prestigieuses dans le domaine du droit international.

Avant de rejoindre l’Université Macquarie en 2021, M. Deva était professeur associé à la faculté de droit de l’Université de Hong Kong. Auparavant, il a enseigné à l’Université de Delhi et à la National Law Institute University Bhopal. Il est titulaire d’une licence (avec mention) en sciences politiques, d’une licence et d’une maîtrise en droit de l’Université de Delhi et d’un doctorat de l’Université de Sydney.

M. Deva est l’un des fondateurs et éditeurs en chef du Business and Human Rights Journal. Il siège également au comité de rédaction/conseil consultatif du Netherlands Quarterly of Human Rights, du Vienna Journal sur le droit constitutionnel international, de l’Indian Law Review et de l’Australian Journal of Human Rights. Il a par ailleurs été élu vice-président de l’Association internationale de droit constitutionnel (2022-2026).

VOIR CETTE PAGE EN :