Skip to main content

Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme en Érythrée

Navigation Blocks

Special Rapporteur on the situation of human rights in Eritrea

Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme en Erythrée

Sélectionner Sélectionner
Navigation Blocks

Special Rapporteur on the situation of human rights in Eritrea

Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme en Erythrée

Introduction

Dr. Mohamed Abdelsalam Babiker, Special Rapporteur on the situation of human rights in Eritrea © UN Photo / Jean Marc Ferré

Mohamed Abdelsalam Babiker, Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme en Érythrée © UN Photo / Jean Marc Ferré

Mohamed Abdelsalam Babiker (Soudan) a été désigné Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme en Érythrée en septembre 2020.

Mohamed Abdelsalam Babiker est professeur associé de droit international à l’Université de Khartoum et directeur fondateur de son centre des droits de l’homme. Il enseigne notamment le droit des droits de l’homme, le droit des réfugiés, le droit international humanitaire et le droit pénal international. M. Babiker est également avocat et a mené des enquêtes internationales dans de nombreux pays de la Corne de l’Afrique dans les domaines des droits de l’homme et du droit humanitaire international.

Outre ses qualifications universitaires, M. Babiker possède une vaste expérience professionnelle avec des organisations et des institutions internationales des droits de l’homme, dont l’Organisation des Nations Unies (ONU) et l’Union africaine (UA).

En décembre 2017, il a été nommé par le Secrétaire général des Nations Unies expert humanitaire auprès du Groupe de contrôle pour la Somalie et l’Érythrée. En décembre 2018, il a aussi été nommé expert humanitaire auprès du Groupe d’experts sur la Somalie. M. Babiker a également travaillé en tant que conseiller juridique et spécialiste des droits de l’homme dans le cadre d’opérations de maintien de la paix des Nations Unies et de l’Union africaine, ainsi que pour plusieurs organismes des Nations Unies.

M. Babiker a obtenu un doctorat en droit en 2005 de la faculté de droit de l’Université de Nottingham (Royaume-Uni) en droit international humanitaire et en droit international des droits de l’homme. Il a également obtenu une licence (avec mention) en droit en 1998 de la City University de Londres (Royaume-Uni). Il a par ailleurs obtenu un diplôme de second cycle universitaire en linguistique appliquée et traduction anglais/arabe en 1996 de l’Université de Londres (School of Oriental and African Studies) et un diplôme de premier cycle universitaire (avec mention) en langue anglaise et française en 1994 de l’Université de Khartoum.

Mandat du Conseil des droits de l’homme

Par sa résolution 53/2, le Conseil des droits de l’homme a prorogé le mandat de Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme en Érythrée et a demandé au titulaire du mandat de continuer à évaluer la situation des droits de l’homme et à en rendre compte dans le cadre du suivi du rapport du Rapporteur spécial, de présenter, au cours d’un dialogue interactif, un compte rendu oral au Conseil des droits de l’homme lors de sa 49e session, et de fournir lors d’un dialogue interactif un rapport sur la mise en œuvre du mandat à la 50e session du Conseil et à la 73e session de l’Assemblée générale.

Plaintes émanant de particuliers

Dans l’exercice de son mandat, le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme en Érythrée a conçu le formulaire ci-dessous pour faciliter l’envoi des informations nécessaires. Bien que les communications soient également prises en considération lorsqu’elles ne sont pas soumises sous la forme de ce questionnaire type, le Rapporteur spécial serait reconnaissant de recevoir des informations adaptées à son mandat. Ce questionnaire a pour but d’obtenir des informations précises sur les violations des droits humains présumées en Érythrée. Si des informations contenues dans le questionnaire doivent rester confidentielles, veuillez indiquer « CONFIDENTIEL » à côté des informations pertinentes. N’hésitez pas à joindre des feuilles supplémentaires si l’espace prévu n’est pas suffisant.

Si vous avez des questions concernant la manière de remplir ce formulaire, n’hésitez pas à contacter le Rapporteur spécial.

Nous vous prions de bien vouloir remplir le questionnaire (disponible en anglais, en arabe et en tigrigna) et le renvoyer à :
Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme en Érythrée
c/o Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme
Nations Unies, Genève
8-14 Avenue de la Paix
CH-1211 Genève 10
Suisse
Télécopie : (+41) 22 917 90 06
Courriel : [email protected] ou [email protected] (veuillez utiliser en intitulé de message : « Rapporteur spécial sur l’Érythrée »).