Skip to main content

Gehad Madi

Rapporteur spécial sur les  droits de l’homme des migrants

GehadMadi

Gehad Madi a été nommé Rapporteur spécial sur les droits de l’homme des migrants à compter du 1er novembre 2023 par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies en octobre 2023.

Avant d'être nommé rapporteur spécial sur les droits de l'homme des migrants, M. Madi a été membre du Comité des droits de l'enfant des Nations Unies de 2011 à 2023. Au cours des dialogues avec les États partis, M. Madi a fourni des conseils et des recommandations concernant les droits des migrants, des réfugiés et des enfants demandeurs d'asile, ainsi que de leurs familles. Dans le cadre du troisième protocole facultatif de la Convention sur les procédures de communication, il a participé à l'examen de plus de 100 plaintes relatives à des violations des droits de l'homme commises à l'encontre de migrants, de réfugiés, d'enfants demandeurs d'asile et de leur famille, et le Comité a communiqué ses décisions sur ces affaires aux États concernés. Au cours de son mandat, il a également publié des déclarations relatives aux migrants, aux réfugiés, aux enfants demandeurs d'asile et à leur famille, et a suivi de près les efforts de mise en œuvre des États parties à la convention dans le monde entier.

Par la suite, il a également collaboré avec d'autres organes conventionnels des Nations unies, à savoir le Comité pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes, le Comité pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille, le Comité des droits des personnes handicapées, le Comité contre la torture, le Comité des droits économiques, sociaux et culturels et le Comité des droits de l'homme.

En particulier, en partenariat avec le Comité des travailleurs migrants, M. Madi a participé à la rédaction de l'Observation générale conjointe n° 3 du CMW et n° 22 de la CDE dans le contexte des migrations internationales : Principes généraux et de l'Observation générale conjointe - n° 4 de la CMW et n° 23 de la CDE (2017) - sur les obligations des États en matière de droits de l'homme des enfants dans le contexte des migrations internationales dans les pays d'origine, de transit, de destination et de retour. Il a également suivi les activités de l'UNICEF, du HCR, de l'OIT, de l'OMS, de l'UNESCO, de l'OMI et d'autres agences des Nations unies concernées par les droits de l'enfant.

Auparavant, il a été vice-ministre des affaires étrangères et directeur du département du corps diplomatique et consulaire au ministère égyptien des affaires étrangères (2008-2011) ; Ambassadeur d'Égypte au Royaume-Uni (2004-2008), où il a également été président de l'assemblée générale de l'Organisation maritime internationale (2007-2009) ; Vice-ministre adjoint des affaires étrangères chargé des droits de l'homme et des affaires humanitaires au ministère égyptien des affaires étrangères (2002-2004) ; Ambassadeur d'Égypte auprès de la République de l'Inde (1998 - 2002) ; Vice-ministre adjoint des affaires étrangères pour les affaires juridiques internationales et les traités internationaux au ministère égyptien des affaires étrangères (1996 - 1998) ; Chef de mission adjoint au Royaume-Uni (1992 - 1996) ; Conseiller juridique auprès de la mission égyptienne auprès des Nations unies à New York (1986 - 1990) ; et Porte-parole du ministre des affaires étrangères (1984 - 1986).

M. Madi est titulaire d'une licence en langue et littérature allemandes, ainsi que d'une licence en droit de l'université Ain Shams, au Caire, en Égypte. Il parle couramment l'arabe et l'anglais, ainsi qu'un niveau intermédiaire d'allemand.