Skip to main content

Membres

Groupe de travail sur l’utilisation  de mercenaires

Le Groupe de travail est composé de cinq experts indépendants qui sont élus par le Conseil des droits de l’homme pour une période de trois ans renouvelable une fois. Il respecte le principe d’une représentation géographique équilibrée.

Jovana Jezdimirovic Ranito (Serbie), nommée en 2023

Le Dr Jovana Jezdimirovic Ranito (Serbie) est maître de conférences et chercheur à l'University College Twente aux Pays-Bas. Elle possède une vaste expérience en tant qu'enseignante et chercheuse dans les domaines des relations internationales, de la réglementation des entreprises militaires et de sécurité privées (EMSP) (avec un accent sur la responsabilité et les droits de l'homme) et des tendances émergentes dans la privatisation des conflits armés. Elle a écrit de nombreux ouvrages dans ces domaines. Elle est titulaire d'un doctorat, d'une maîtrise et d'un baccalauréat en relations internationales et en résolution de conflits de l'Université de Coimbra, au Portugal. De plus, elle a fondé PrivSecNet, un réseau qui rassemble des universitaires et des praticiens intéressés par le phénomène EMSP.

Ravindran Daniel (Inde), nommé en 2020

Ravindran Daniel est expert en droit international des droits de l’homme et possède plus de 30 ans d’expérience dans le domaine des droits de l’homme, que ce soit au niveau local, régional ou international. Spécialiste des situations de conflit et d’après conflit, il a été directeur des Divisions des droits de l’homme dans le cadre des opérations de paix des Nations Unies au Timor oriental, en Libye et au Soudan. Il a occupé des postes de haut niveau dans les bureaux cambodgien et ougandais du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme. Il a travaillé au sein de la Commission internationale des juristes, à Genève, dans les années 1980, et a également été secrétaire de la Commission d’enquête internationale des Nations Unies au Timor oriental. Il a fondé l’Asian Forum for Human Rights and Development et a été membre du comité de lancement qui a créé le Réseau international pour les droits économiques, sociaux et culturels. Il a animé de nombreuses formations universitaires et de multiples ateliers pour les militants des droits de l’homme dans différentes parties du monde.

Sorcha MacLeod (Royaume-Uni), nommée en 2018

Sorcha MacLeod est titulaire d’une bourse Marie Curie et professeure associée à la faculté de droit de l’Université de Copenhague, au Danemark. Enseignante et chercheuse expérimentée dans les domaines du droit international des droits de l’homme et des affaires et des droits de l’homme, c’est une spécialiste des sociétés militaires et de sécurité privées et de la privatisation des conflits armés. Elle est l’auteure de nombreux articles et ouvrages sur ces sujets. Titulaire d’un doctorat de l’Université de Glasgow ainsi que d’une maîtrise et d’une licence en droit de l’Université de Dundee, elle est également conférencière invitée à la Hertie School of Governance à Berlin, en Allemagne, et a précédemment enseigné à l’Université libre de Berlin et à la faculté de droit de l’Université de Sheffield, au Royaume-Uni. Elle a en outre participé à l’élaboration de normes internationales pour le secteur de la sécurité, dont un projet de traité des Nations Unies, le Document de Montreux et le Code de conduite international des entreprises de sécurité privées, et a conseillé la société civile, le secteur de la sécurité ainsi que des États sur le respect des droits de l’homme.

Chris M. A. Kwaja (Nigéria), nommé en 2018

Chris M. A. Kwaja est titulaire d’un doctorat et est actuellement maître de conférences et chercheur au Centre d’études sur la paix et la sécurité (CPSS) de l’Université de technologie Modibbo Adama située à Yola, dans l’État d’Adamawa, au Nigéria. Avant de rejoindre le CPSS, il a enseigné au Centre de gestion des conflits et d’études sur la paix à l’Université de Jos au Nigéria. Il est également chercheur invité au Centre pour la démocratie et le développement situé à Abuja, au Nigéria. En 2008, il a participé en tant que boursier à un programme d’échange au sein du département de résolution de conflits de l’Université du Massachusetts, aux États-Unis. Il a également remporté plusieurs bourses de recherche, notamment en 2009 auprès de l’Institut de gouvernance sur les sociétés militaires et de sécurité privées du CODESRIA, ainsi qu’une bourse de recherche de troisième cycle de l’Université pour la paix mandatée par l’ONU cette même année, et une bourse de recherche pour la paix du West African Research Centre en 2010. Il a travaillé sur les activités de mercenaires constitués en société et non constitués en société en Afrique, en particulier au Nigéria, au Libéria, en Sierra Leone, au Soudan et au Darfour.

Carlos Salazar Couto (Pérou), nommé en 2022 - Président-Rapporteur

Consultant international pour des entreprises et des organisations de la société civile dans le domaine des processus de diligence raisonnable en matière de droits de l’homme, de questions de sécurité, d’élaboration de matrices de risques et de prévention des conflits. Directeur (à temps partiel) de l’ONG Socios Perú (gestion de l’organisation). Formateur sur des questions liées aux droits de l’homme, à la sécurité publique et aux sociétés de sécurité privées, à l’usage de la force, à la préparation de matrices de risques et autres pour les entreprises, la police nationale, des figures de la société civile et autres. Défenseur des Principes volontaires relatifs à la sécurité et aux droits de l’homme en Amérique latine et dans les Caraïbes. Coordinateur de programmes de coopération internationale financés par la Banque mondiale, la Banque interaméricaine de développement et l’Union européenne. Enseignant dans différentes universités sur les droits de l’homme, le développement, la sécurité, la participation sociale, le secteur des industries extractives et la prévention des conflits. Conseiller d’une organisation de la société civile locale en matière de négociation, de médiation et d’accompagnement des processus de résolution des conflits.

Anciens membres

  • Jelena Aparac (Croatie)
    2018-2023
  • Lilian Bobea (République dominicaine)
    2018-2021
  • Saeed Mokbil (Yémen)
    2014-2020
  • Gabor Rona (États-Unis d’Amérique)
    2011-2018
  • Patricia Arias (Chili)
    2011-2018
  • Anton Katz (Afrique de Sud)
    2011-2018
  • Elzbieta Karska (Pologne)
    2011-2018
  • Faiza Patel (Pakistan)
    2011-2014
  • Najat Al-Hajjaji (Jamahiriya arabe libyenne)
    2005-2011
  • Amada Benavides de Pérez (Colombie)
    2005-2011
  • José Luis Gómez del Prado (Espagne)
    2005-2011
  • Alexander Nikitin (Fédération de Russie)
    2005-2011
  • Shaista Shameem (Fidji)
    2005-2010