Skip to main content

Déclarations Haut-Commissariat aux droits de l’homme

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Volker Türk condamne les attaques commises au Myanmar

11 avril 2023

Lieu

Genève

Je suis horrifié par les informations reçues aujourd’hui faisant état de frappes aériennes par des avions de chasse du Myanmar sur une salle communautaire de la région de Sagaing, un bastion de l’opposition dans le nord-ouest du pays, qui ont tué des dizaines de personnes, dont des femmes et des enfants.

Des élèves exécutant un spectacle de danse, ainsi que plusieurs autres civils assistant au spectacle durant une cérémonie d’ouverture organisée dans la salle du village de Pazi Gyi, dans le comté de Kanbalu, figureraient parmi les victimes. Un hélicoptère de combat aurait alors tiré sur celles et ceux qui fuyaient la salle. Selon les médias, une centaine de personnes auraient été tuées.

Malgré les obligations légales claires qu’ont les militaires de protéger les civils dans la conduite des hostilités, ces actes montrent un mépris flagrant pour les dispositions pertinentes du droit international.

J’appelle toutes les parties à prendre toutes les précautions possibles pour protéger la population civile sous leur contrôle des effets des attaques, notamment en évitant de placer des objectifs militaires à l’intérieur ou à proximité de zones densément peuplées.

Comme je l’ai indiqué précédemment, il existe des motifs raisonnables de croire que l’armée et ses milices affiliées sont responsables d’un éventail extrêmement large de violations des droits humains et d’atteintes à ces derniers depuis le 1er février 2021, dont certaines peuvent constituer des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre.

Je suis persuadé que les processus de justice internationale en cours permettront un jour de tenir les dirigeants militaires responsables de leurs actes.

FIN

Pour plus d’informations ou pour toute demande des médias, veuillez contacter :

À Genève
Liz Throssell : + 41 22 917 9296 / [email protected] ou
Jeremy Laurence :  + 41 22 917 9383 / [email protected] 

À Nairobi
Seif Magango : + 254 788 343 897 / [email protected]

Suivez et partagez

Twitter @UNHumanRights
Facebook unitednationshumanrights
Instagram @unitednationshumanrights

 

Mots-clés