Skip to main content

Déclarations Haut-Commissariat aux droits de l’homme

Zimbabwe : meurtre d’un militant de l’opposition

17 novembre 2023

À partir de

Liz Throssell, porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

Lieu

Genève

Nous déplorons le meurtre du militant politique Tapfumeyi Masaya au Zimbabwe, dont le corps a été retrouvé en début de semaine. Cette nouvelle préoccupante survient alors que des informations ont fait état ces derniers mois de l’enlèvement et de la torture de plusieurs militants de l’opposition au Zimbabwe, où des élections générales se sont tenues en août et où des élections législatives partielles doivent avoir lieu le 9 décembre 2023.

Tapfumeyi Masaya, pasteur et militant de la Coalition des citoyens pour le changement (CCC), a été enlevé le 11 novembre 2023, en même temps qu’un autre militant, Jeffrey Kalosi, alors qu’ils faisaient campagne pour un candidat de la CCC. Tous deux auraient été victimes d’actes de torture. Le corps de M. Masaya a été retrouvé le 13 novembre à environ 30 km de Harare. M. Kalosi a été libéré à proximité.

Nous prenons note du fait que les autorités ont déclaré avoir ouvert une enquête sur le meurtre de M. Masaya. Nous leur demandons instamment de veiller à ce que des enquêtes approfondies et indépendantes soient rapidement menées, non seulement sur sa mort, mais aussi sur toutes les allégations de torture et d’enlèvement, y compris pour déterminer s’il s’agit de disparitions forcées. Les auteurs doivent répondre de leurs actes dans le cadre de procès équitables à l’issue d’une procédure régulière.

La sécurité de tous les individus, y compris des victimes et des membres de l’opposition politique, doit être garantie. Ces crimes non seulement portent atteinte au droit à la vie, mais ont également un effet paralysant sur les droits à la liberté d’opinion et d’expression, à la liberté d’association et à l’égalité de participation. Les autorités doivent garantir ces droits en toutes circonstances.

Pour plus d’informations et pour toute demande de la part des médias, veuillez contacter :

À Genève
Liz Throssell : + 41 22 917 9296 / [email protected] ; ou
Jeremy Laurence : + 41 22 917 9383 / [email protected] ; ou
Marta Hurtado : + 41 22 917 9466 / [email protected]

Suivez et partagez

Twitter @UNHumanRights
Facebook unitednationshumanrights
Instagram @unitednationshumanrights