Skip to main content

Jeunes

Un nouveau projet pour défendre les droits des jeunes à travers le monde

21 février 2024

Une jeune femme participant à une manifestation © Getty

« Nous sommes face à une génération de jeunes qui sont actifs, résilients et audacieux », a déclaré Ahmad Hajaree, jeune défenseur d’Education Above All, une fondation mondiale basée au Qatar qui vise à transformer la vie des jeunes par l’éducation.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) mise sur le pouvoir des jeunes en s’associant à Education Above All dans le cadre d’un projet visant à protéger et promouvoir les droits humains des jeunes du monde entier, en particulier ceux confrontés à des conflits et en situation de vulnérabilité.

« Nous sommes ravis de poursuivre notre partenariat avec Education Above All et de donner aux jeunes du monde entier les moyens de connaître et de revendiquer leurs droits humains, pour un monde meilleur », a déclaré Imma Guerras Delgado, coordinatrice de l’équipe des droits des enfants et des jeunes du HCDH.

L’un des points forts du projet sera la création d’une nouvelle Académie des droits des jeunes. Ce programme accueillera de jeunes leaders à Genève pour réfléchir aux thèmes de la direction éclairée et la défense des droits humains. Ils bénéficieront d’une formation sur les droits humains et d’un environnement propice au débat et à la collaboration. Le projet permettra également aux jeunes de renforcer leurs capacités au niveau national.

L’avenir de notre société et de notre planète est entre les mains des jeunes. C’est pourquoi il est si important d’investir dans leurs capacités, afin de les aider à être des acteurs du changement.

IMMA GUERRAS DELGADO, COORDINATRICE DE L’ÉQUIPE DES DROITS DES ENFANTS ET DES JEUNES, HCDH

Le Conseil consultatif des jeunes du HCDH et de la fondation Education Above All, lancé en 2022 et composé de dix jeunes défenseurs des droits humains du monde entier, accueillera également une nouvelle cohorte. L’ancien Conseil a créé une boîte à outils pour la défense des droits des jeunes, qui est désormais disponible en anglais, arabe, français et espagnol. Les membres du Conseil ont tenu des consultations avec des jeunes du monde entier afin d’élaborer cette importante ressource destinée à aider les jeunes, notamment ceux qui vivent dans des communautés marginalisées, à défendre leurs droits humains.

« La boîte à outils est un ensemble de ressources que les jeunes peuvent utiliser pour élaborer des stratégies de plaidoyer », a déclaré Ahmad Hajaree. « C’est un véritable service centralisé pour les jeunes, qui peuvent ainsi savoir exactement comment faire passer leur message de la meilleure façon possible. Nous voulons que les jeunes fassent entendre leur voix. »